Le Sirop de Batterie ou Sirop Batterie

Le sirop créole issu de la canne à sucre

Produit local issu de la canne, le sirop de batterie est délicieux dans les Ti punch comme en patisserie. Il a la couleur du caramel et un peu le goût de celui-ci. Il doit son nom à  la dernière chaudière utilisée dans les anciennes habitations sucrières pour fabriquer le sucre,  Il est reconnu  pour ses vertus  énergisantes  naturelles.

 

Une fabrication dans le pur respect de la tradition

Pour fabriquer le sirop, il faut revenir à la fabrication du rhum.

Le jus extrait de la canne est cuit  dans une cuve, contrôlé pour éviter une ébullition trop rapide et pour que les impuretés remontent à la surface, elles sont alors  enlevées grâce à une écumoire.

Ensuite, on fait bouillir le jus qui s’éclaircit et s’évapore pendant trois ou quatre heures jusqu’à devenir un épais sirop, épais, élastique, couleur caramel. On le laisse alors refroidir à température ambiante et hop en bouteille.

 

Un produit de marie-galante 100% Naturel

Typique de Marie-Galante, ses origines sont attribuées au Père Labat qui préconisait, dans la technique de production du sucre, que la concentration du jus de canne soit réalisée par évaporation à l’air libre.

Le sirop de batterie de Marie-Galante ne contient  aucun produit  ajouté. Riche en sucres invertis (au très fort pouvoir sucrant), il est utilisé  en guise  de sucre et dans nombre de recettes antillaises : patisseries, bonbon siwop, tablettes…

 

En fonction de la saison et de la quantité de sucre contenue dans la canne, 2 tonnes produisent environ 800 litres de jus et 50 à 60 litres de sirop.

 


Où le trouver ?

Directement chez le producteurs, voir nos producteurs partenaires du portail

Sirop de batterie MONTOUT, Haut du morne Capesterre M/gte

ou en boutique

 

Produits du Terroir Marie-Galante

place Félix Eboué

97140 Capesterre